J’ai toujours adoré utiliser mon Maxus. C’est un fusil de chasse semi-automatique à emprunt de gaz entièrement fiable et robuste, qui est précis et facile à manipuler. Browning n’en est certainement pas à son coup d’essai à ce sujet et domine le marché depuis plusieurs années. Il était temps d’introduire de nouvelles évolutions avec le Maxus 2.

Une mécanique éprouvée !

Le Power Drive

Ce qui fait la différence : le piston Power Drive optimisé pour mieux gérer les charges lourdes. Pour évacuer les gaz, le piston dit « actif » dispose de huit ports d’échappement plus larges, qui éliminent rapidement le gaz et diminuent le recul.

Il possède également une course plus longue qui lui permet de rester plus longtemps dans le cylindre d’admission de gaz et d’utiliser une plus petite quantité de gaz, ce qui facilite le nettoyage. Le Maxus fonctionne parfaitement avec des charges de minimum 28 grammes.

Le Speed Loading

Et qu’en est-il de la vitesse ? Tant celle du système et de la détente que celle de rechargement rapide. Le système de rechargement rapide, appelé Speed Loading, est une technologie bien commode propre à Browning : une fois la cartouche insérée dans le tube magasin, arme déverrouillée, le système chambre directement la première cartouche du magasin et referme le verrou.

Le Cut Off

Le système de déchargement permet de vider le tube magasin rapidement et aisément, sans avoir à chambrer chaque cartouche. Il suffit de lever l’élévateur et de manipuler le levier de l’arrêtoir (Cut Off) dans la goulotte de chargement. À gauche, le système Cut Off classique, qui verrouille le tube, permet de rechambrer la cartouche.

Ce qui évolue avec le Maxus 2

Les résultats d’une enquête

Bon. Après plus de 10 ans, Browning a retravaillé sa gamme de semi-automatiques avec système d’emprunt de gaz… Et l’a améliorée ! Eh oui, un modèle de fiabilité et d’efficacité peut toujours être amélioré ou, du moins, actualisé en fonction des nouvelles demandes du marché.

Browning a mené une enquête détaillée pour identifier avec précision les attentes des chasseurs. Il en ressort que ces derniers souhaitent un fusil semi-automatique qui se démarque en termes de maniabilité, de confort, de polyvalence et d’ergonomie.

Les inserts en caoutchouc texturé

La crosse du nouveau Maxus 2 bénéficie de l’expérience et des technologies que Browning a développées pour ses autres carabines et fusils de chasse. Sur la crosse en composite synthétique, de grands inserts en caoutchouc texturé ont été placés stratégiquement sur le garde-main et le grip. La prise en main est ferme et confortable, quelle que soit la météo.

Le confort amélioré

La joue en gel Reactar protège davantage le visage du tireur, surtout en cas de charges lourdes. Le garde-main est épuré, avec un bouchon de tube magasin à visser. Le levier d’armement, le bouton de déverrouillage et le pontet sont élargis pour faciliter la manipulation de l’arme, même avec des gants.

La mise à conformité facilitée

Six intercalaires de crosse sont également livrées avec le fusil afin d’adapter la pente et l’avantage de la crosse. De plus, un intercalaire de 7 mm peut être ajouté à l’épaisse plaque de couche Inflex 2 de 32 mm montée sur l’arme. Un intercalaire de 12 mm et des plaques de couche de 12, 20 et 25 mm peuvent également être fournies pour personnaliser la longueur de crosse. La plaque de couche Inflex 2 est l’une des plus efficaces du marché. Elle redirige la force de recul vers le bas et protège la joue du tireur. La crosse peut également être recoupée de maximum 2cm.

L’objectif? Un équilibre parfait pour un contrôle maximal.

Le design retravaillé

La carcasse Ergal noire anodisée est épurée : elle conserve une forme classique, avec des arrêtes arrondies et une rainure qui suit le profil de la crosse et du garde-main.

Le verrou est composé de trois pièces en acier solide. Sur les deux nouvelles versions du Composite Black Magnum et Super Magnum, les côtés droits et légèrement concaves du corps de verrou sont de vrais bijoux, surtout avec l’effet bouchonné. Les deux versions avec les motifs de camouflage Max5 et Mobuc ont, eux, un corps en fini mat.

Les chokes et canons éprouvés billes d’acier

Doté d’une bande de visée de 6 mm, le canon est disponible en deux longueurs standards : 660 et 710 mm. Le canon de 760 mm est uniquement disponible pour la version Super Magnum avec une chambre de 89 mm (3,5’’). Tous les canons sont éprouvés billes d’acier, ainsi que les cinq chokes Invector plus : Improved cylinder (¼), Modified (½), Improved modified (¾), Full and Modified (½) avec extension de 50 mm.

La géométrie interne d’origine du canon comprend un cône de raccordement et le suralésage si chers à Browning. L’association du canon Back-bored au cône de raccordement rallongé VectorPro diminue grandement la déformation des plombs, améliore la gerbe et réduit la sensation de recul. Le saut du canon du Maxus 2 est aussi fortement absorbé.

Un fusil conçu pour améliorer les performances pour tout type de chasse et qui prolonge véritablement le corps du chasseur.