Notre ambassadrice suédoise fut l’une, si pas LA première représentante de Browning sur les réseaux sociaux. Elle mettait déjà en avant la marque sur Instagram et Facebook bien avant qu’on ne parle de « Browning Ambassadors » . Il est donc temps pour nous de la remercier, et surtout de vous en dire plus sur Alexandra Hellström. 

Interview de Alexandra HellströmBrowning blog - Ambassadeur Alexandra Hellström

Browning : Quels types de chasse pratiques-tu ?

Alexandra Hellström : Ongulés sauvages, prédateurs, approche/affût.

B. : Quel est ton plus beau trophé ?

A.H. : Un grand koudou de Namibie et un cerf élaphe de Hongrie.

B. : Quand as-tu commencé à chasser ?

A.H. : Je chasse depuis ma tendre enfance. À quatre ans déjà, j’allais chasser avec mon père. Ma première expérience était une chasse au chevreuil en août. Ce soir-là, mon père a abattu un beau mâle. J’ai passé mon permis de chasse à dix-sept ans, mais je pratiquais déjà le tir sous supervision depuis l’âge de quinze ans. J’ai reçu ma première arme de chasse à dix-neuf ans, un Browning X-Bolt en composite, calibre 30.06.

B. : Et pourquoi as-tu commencer à chasser ?

A.H. : J’ai toujours été très intéressée par la vie animale et la nature, et je suis curieuse en général. Pour ma part, j’ai trouvé passionnant d’apprendre toutes les étapes du traitement du gibier après la chasse, mais aussi la gestion et la préservation de la population de gibier. Ma passion pour la chasse me vient de mon père. Il est aussi une des personnes avec qui j’ai le plus voyagé et chassé au cours des années. J’ai grandi dans une ferme et j’habite toujours une ferme avec un enclos à gibier où j’interviens pour la chasse et la gestion cynégétique. Je sers aussi de guide à d’autres chasseurs pendant la chasse. Il était important à mes yeux d’apprendre toutes les étapes du traitement du gibier après la chasse. C’est pourquoi je vide, j’écorche et dépèce moi-même le gibier, et je récupère aussi mes trophées.

Je partage mes expériences de chasse dans mon blog, sur Facebook et sur Instagram (liens en fin d’article). Certaines ont d’ailleurs été publiées dans des revues spécialisées en Suède et dans d’autres pays scandinaves.

B. : Quel est ton lieu de chasse préféré ?

A.H. : L’Afrique. J’ai été plusieurs fois en Afrique du Sud et une fois en Namibie. Je suis toujours aussi fascinée par la biodiversité qu’on y trouve et je garde des souvenirs très forts de spectacles naturels et de parties de chasse. Mon séjour en Namibie a été le plus époustouflant à ce jour et j’ai hâte d’y retourner. J’y ai ressenti un extraordinaire sentiment de liberté et j’y ai beaucoup appris. Des paysages sublimes et beaucoup de parties de chasse palpitantes.

B. : L’endroit où tu rêverais de chasser ?

A.H. : Ma destination de chasse préférée est l’Afrique. Il reste des expériences auxquelles j’aimerais goûter. Notamment la chasse aux buffles, un projet que je me réserve pour plus tard. J’aimerais aussi visiter les États-Unis ou la région Canada-Alaska pour y chasser. Ce sont des endroits qu’il me tarde de découvrir. On y trouve notamment le cerf de Virginie et l’ours noir. J’aimerais aussi faire de l’approche en période de rut sur du cerf élaphe, du cerf Sika ou du daim quelque part en Europe. Quiconque a un jour goûté à la chasse à l’étranger, en redemande.

Ici en Suède, j’espère un jour abattre un élan repéré par un chien d’élan.

J’ai eu l’occasion de chasser dans les pays suivants : Espagne, Écosse, Irlande, Hongrie, Afrique du Sud, Namibie.

Où suivre Alexandra ?

Facebook : https://www.facebook.com/Born2huntalexandrahellstrom/
Instagram : https://www.instagram.com/born2hunt_alexandrahellstrom/
Blog : https://alexandrahellstrom.com/

 

Retrouvez aussi les interviews de nos autres ambassadeurs :

Margaux Huntress https://fr.browning-blog.eu/interview-video-ambassadrice-margaux-huntress/
Fiona Fiaschi : https://fr.browning-blog.eu/ambassadrice-browning-qui-est-fiona-fiaschi/
Hunting Student : https://fr.browning-blog.eu/ambassadeur-browning-hunting-students/